Statistiques D3E en FranceStatistiques nationales

Selon l’ADEME, chaque année, de 1,7 à 2 millions de tonnes de D3E sont générés par les entreprises et les ménages. Ces déchets ont un taux de croissance élevé : de 3 à 5% par an.

En France, en 2012, un peu plus de 21 kg de produits électroniques par habitant ont été gaspillés et 25,81 kilos mis sur le marché contre 23,23 en Allemagne et 17,83 kilos d’appareils électroniques en Italie par exemple.

En 2013, plus de 341.000 tonnes de DEEE ont été récupérées et recyclées, (+2,1 % en volume par rapport à 2012), mais toujours 7 kilos par habitant, soit autant qu’en 2011. Mathématiquement, le gisement de collecte – recyclage qui s’offre à Eco-systèmes – est de 13 kilos. En moyenne annuelle, chaque habitant se sépare de 20 kilos de déchets électroniques et électriques.

Evolution positive en 2013 : la hausse de 8,5 % de la collecte de petits appareils ménagers type sèche-cheveux.

Production de déchets électriques et électroniques DEEE en France

Selon l’INSEE, en 2008, 549 millions d’équipements ménagers ont été mis sur le marché français, soit environ 1,5 million de tonnes. Les gros appareils électroménagers représentent 58 % du tonnage mis sur le marché, ce qui ne reflète pas le nombre d’unités vendues. En effet, les lampes (21 %) et les équipements informatiques et de télécommunication (19 %) représentent le plus grand nombre d’unités mises sur le marché.

En 2008, 283 500 tonnes de DEEE ménagers avaient été collectées contre 340 Mt en 2013.

Un français génère entre 20 et 28 kg de DEEE par an (14 kg à titre personnel, le reste via son activité professionnelle). A peine 5 kg étaient collectés et retraités correctement en 2009. Le reste est exporté illégalement en Asie et en Afrique ou enfoui en France.

Le marché de la collecte et du recyclage des déchets électroniques passera de 5,9 milliards de dollars en 2009 à 14,7 milliards de dollars en 2014. (ABI Research)

 

 

59 AVENUE JEAN JAURES

89400 MIGENNES

France

FRANCE